Accueil > Pédagogie > Sciences Physiques > Le Grand Collisionneur de Hadrons (L.H.C.)

Le Grand Collisionneur de Hadrons (L.H.C.)

L’avant garde de la physique

jeudi 20 mai 2010 par J Bihan

Image du CERN

Après des débuts difficiles, les chercheurs du Grand Collisionneur de Hadron (L.H.C.) du CERN à Genève ont réalisé leur première collision de protons le mardi 30 avril 2010.
Le LHC est un anneau de 27 km de long dans lequel deux faisceaux de particules sont accélérés à des vitesses proches de la vitesse de la lumière.
Les deux faisceaux tournent en sens inverse et lorsqu’ils ont atteint le niveau d’énergie souhaité, ils se percutent frontalement. Le choc produit alors une multitude de particules.
Les phénomènes observés lors de ces chocs sont très attendus par la communauté scientifique qui espère confirmer certaines hypothèses théoriques et ouvrir de nouvelles voies :
- Pourquoi certaines particules ont une masse alors que d’autres en sont dépourvues ? La théorie dite du « Modèle Standart » prévoit qu’une particule encore jamais observée, le « Boson de Higgs » serait responsable de l’apparition de la masse. La détection de cette particule encore hypothétique est indispensable à la cohérence du « Modèle standart ».
- Seulement 4 % de la matière de l’Univers est visible, le reste serait constitué de « matière noire ». Les expériences menées dans le L.H.C. devraient permettre de valider certaines hypothèses concernant cette « matière noire ».
- Une meilleure connaissance des différences entre matière et antimatière devrait permettre de comprendre pourquoi l’antimatière est si peu présente dans l’Univers.
- Des théories récentes comme la « théorie des cordes » prévoient que notre Univers serait constitué de plusieurs dimensions s’ajoutant aux 4 dimensions (trois d’espace et une de temps) prévues par Einstein. L’analyse des résultats obtenus permettra peut-être de détecter ces dimensions cachées.
- Les collisions devraient permettre d’atteindre des niveaux d’énergie proches de ceux mis en jeu dans les premiers instants de l’univers, juste après le « Big Bang ».

Les premiers résultats ne seront connus qu’après une longue analyse des quantités colossales de données recueillies après chaque expérience.

Lien : www.cern.ch/public/Welcome-fr.html


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Les Martinets (académie de Versailles)
Directeur de publication : Mme CLOT-OURGHANLIAN (principal)