Accueil > Pédagogie > E.P.S. > E.P.S.classe de 5ème > Haie d’honneur au stade de France le samedi 25 janvier 2014 : Trophée (...)

Haie d’honneur au stade de France le samedi 25 janvier 2014 : Trophée Coubertin lors d’un match du TOP 14

Haie d’honneur et invitation du CG92 au match racing métro 92 contre Stade Toulousain

mercredi 5 mars 2014 par Ghislaine Landot Paty

N’ayant pas été assez réactive pour le journal du collège, voici toutefois les commentaires sur cette sortie :

Le 25 janvier 2014…
C’était un samedi, mais pas comme les autres : nous étions au Stade de France pour voir un match du TOP 14 et pour la remise du trophée Coubertin.
Inscrits au Challenge Rugby et/ou à l’Atelier Rugby du collège, le CG92 nous a proposé 76 places en tribune intermédiaire Porte A car il est partenaire du RACING METRO 92. Nous étions déjà dans le bain, heureux d’y être ensemble. Pour des raisons de sécurité et de temps, notre autre partenaire, le RAC Rugby, qui avait aussi obtenu des places par le club recevant (RM92) avait affrété deux bus.
Mais, surprise, nous étions encore plus chanceux, nous allions faire partie de la haie d’honneur avec 2 autres groupes.
Rendez-vous à 11h30, nous retrouvons les copains, les autres, nous les connaissons aussi, nous faisons des matches amicaux avec eux : ce sont les benjamins du RAC Rugby. Notre premier match a eu lieu le mercredi 18 décembre 2013 et le suivant le mercredi 12 février ainsi que pour les minimes (le module2 à l’Atelier pour les 4ème et les 3ème), peut-être viendras-tu nous voir jouer pour le prochain, maintenant que nous avons vu les pros, nous voulons faire comme eux. En 5ème, nous sommes dans le module1 avec les 6ème.
Départ à 11h45, des parents volontaires sont là également, d’autres et nous le saurons après, ont pris des places pour nous regarder entrer sur la pelouse et voir le match.
12h15, nous arrivons au Stade de France, c’est impressionnant pour ceux qui n’y sont jamais allés. Nous devons nous séparer des copains qui entreront plus tard avec leur billet.
12h30, porte U, nous recevons nos accréditations, nous sommes des VIP. Nous prenons l’ascenseur, nous sommes 60 jeunes à pénétrer dans la salle juste à côté du vestiaire des joueurs. Nous faisons silence et sommes très à l’écoute des consignes, nous avons faim aussi, mais ce sera pour plus tard…
Nous nous équipons d’un coupe-vent et d’un bonnet et nous allons faire des photos au bord du terrain avec la Mascotte, un éléphant. Plus tard, nous y verrons les ramasseurs de balles. Nous sommes des indiens « Ciel et Bleu », des bandes de fard sur les joues aux couleurs du Racing. Il faut faire vite car des joueurs blessés vont venir dans notre salle pour signer des autographes. Les copains nous ont donné leurs carnets et nous faisons signer de nombreuses choses : des chaussures, des maillots de club, des posters, des drapeaux, des claques en plus des carnets. Les 3 joueurs sont assis, 3 colonnes disciplinées se sont composées devant eux. Ils sont super disponibles, nous pouvons prendre des photos avec eux et ils répondent à nos questions . Arthur est excité, il a son homonyme en face de lui : pas la même taille et il a une minerve autour du cou.
L’heure est venue de tirer au sort les 4 jeunes qui poseront la balle de match au centre du terrain. Il faut 2 filles et 2 garçons : pas de problème pour les Martinets, nous avons la seule fille du groupe, ensuite il faut 3 garçons, ils seront issus des 3 collèges. Tous les noms des élèves des Martinets sont inscrits sur des papiers et Madeline en tire un au hasard : c’est Benjamin qui ira avec elle. Grosse pression : allez, nous faisons des passes avec les 2 autres, il ne faut pas que la balle tombe lorsque nous serons sur la pelouse.
Nous attendons de pouvoir sortir pour faire la haie, le temps semble s’être arrêté, nous sommes sur deux colonnes, tous mélangés. Nous n’y sommes que depuis 5 minutes, que le temps semble long, nous aimerions tellement être de l’autre côté.
Nous sortons, nous regardons les joueurs des deux clubs revenir aux vestiaires, nous reprenons la forme de la future haie d’honneur et nous avançons enfin vers le stade, main dans la main, face à face. Il y a foule, nous cherchons les copains mais ils sont trop loin, nous avançons entre les cameramen, les photographes. Il y a le grand écran : ça y est, nous avons vu les premiers sur l’écran. Le ballon est déposé au centre du terrain : il n’est pas tombé, Bravo. Les joueurs vont entrer, chacun a choisi sa file pour être soit du côté du Racing soit du côté du stade Toulousain. Pour certains, c’est raté mais nous sommes au plus près d’eux tous et nous les applaudissons à nouveau.
Deux heures pour deux minutes mais quelles minutes…
Il faut faire vite maintenant pour aller rejoindre nos places, à droite de la tribune présidentielle (merci du cadeau), nous mettons dix minutes car nous sommes les derniers et nous n’y croyons pas : déjà 7 à 0 pour le Racing. Encore un autre essai et c’est la mi-temps. Quelques uns avec notre professeur, vont voir les autres élèves de la classe car il n’y a plus de place pour que nous soyons ensemble (Sniff, sniff). Ils reviennent juste pour la reprise du match. Nous sommes debout, près de la rampe car Jonathan Wisniewski est en tenue de ville et veut bien nous signer des autographes.
Deuxième mi-temps, encore un essai du Racing = 25 points à 0, ils ont le bonus offensif, mais à la dernière minute, exploit, le Stade Toulousain marque son premier essai sans le transformer. Le match se termine sur 25 à 5 pour le Racing.
Nous ne quittons pas nos places comme la plupart des supporters autour de nous. Et si les joueurs venaient encore signer des autographes. Et oui, même après le match, ils restent à la disposition des jeunes (comme Metz nous a dit auparavant, on donne ce que l’on a reçu à votre âge = message à méditer en ces temps d’individualisme). C’est dans un premier temps Benjamin Lapeyre et ensuite Henry Chavency joueur issue du centre de formation du club. Nous prévoyons de nous y rendre.
Nous sommes tout de même « poussés » vers la sortie par les agents du Stade de France, nous étions les derniers dans les tribunes et nous retrouvons tous les autres en porte X. De la marche, nous parlons, parlons… Enfin nous rejoignons les cars, chacun reprend le sien avec son voisin. Nous regardons les autographes, nous regardons aussi les photos, qu’il faudra échanger avec notre professeur pour faire un CD pour les Portes Ouvertes.
Nous arrivons pour 18h15 au parking de la Piscine des Closeaux et nos parents nous récupèrent. La soirée a du être animée tellement il y avait à dire…

Sur le site du Conseil général vous pouvez voir un reportage de cet évènement : http://video.hauts-de-seine.net/racing-metro-92/trophee-de-coubertin-le-racing-metro-92-echoue-tout-pres-du-but-1


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Les Martinets (académie de Versailles)
Directeur de publication : Mme CLOT-OURGHANLIAN (principal)